Writing in South Africa after the end of Apartheid (2000)

Ecrire en Afrique du Sud après la fin de l’apartheid




7-10 décembre 2000

 

_____________



Actes publiés dans  Alizés n°21 


— Pr Njabulo S. NDEBELE, Président de l'University of Cape Town, « Citoyens, écrivains et lecteurs : quelle nouvelle culture pour l’Afrique du Sud »

— Pr Cecil ABRAHAMS, Président de l'University of the Western Cape, « La littérature sud-africaine après l’apartheid : le cas de Marlene van Niekerk »

— Luc Briand et Sandra SAAYMAN, « Les enjeux de la création et de l’expression : Disgrace de John. M. Coetzee »

— Pr Gérard FANCHIN, Université de Maurice, « Ecrire en Afrique du Sud après l’apartheid : discours littéraire et transition dans Other Secrets de Farida Karodia

— Mrs Rosamund METCALF, Faculté des Lettres, Université d'Antananarivo, « L’apartheid romanesque dans les romans de Pamela Jooste »

— Pr Richard SAMIN, Université de Nancy 2, « Conscience et fragmentation dans les nouvelles sud-africaines récentes »

— Pr Jean SEVRY, Université Paul Valéry, Montpellier 3, « L’heure des bilans : les littératures de l’Afrique du Sud et leurs problèmes de communication »

— Ms Kathleen HEUGH, Project for an Alternative Education in South Africa, « Voies plurilingues perdues dans des textes et des messages monolingues »

University of Cape Town

— Ms Annari Van der MERWE, Editions KWELA, Cape Town, « Les élections de 1994 ont-elles contribué à démocratiser la littérature sud-africaine ? »

— Ms Béatrice MANIGAT, chercheur, Togo, « Le langage des gens ordinaires : échos d’Haïti »

— Pr Bernard VINCENT, Université d'Orléans, « Le discours de la race aux Etats-Unis après la guerre d’indépendance et la guerre de Sécession : quelques éléments de comparaison »

— Dr David JOHNSON, Center of International Education, University of Bristol (G.B.)

— Mr Peter HAWKINS, Department of French, University of Bristol (G.B.)

— Ms Mozama MAMODALY, doctorante, Université de la Réunion, « Inventaire et essai d’analyse critique des écrits sur District Six de 1994 à 1999 »