El decreto de Huancayo. La abolición de la esclavitud en el Perú. 3 de diciembre de 1854 (Jean-Pierre Tardieu)



Ouvrage publié par le Congrès de la République du Pérou et présenté par le Président du Congrès le 8 février 2005 à l'occasion des cérémonies du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage au Pérou

 

   Après l'indépendance, les grands propriétaires terriens réussirent à limiter la volonté abolitionniste des gouvernements de San Martín et de Bolívar. Après plus de 35 ans de vie républicaine, une grande partie des activités agraires et du service domestique dépendait encore du régime esclavagiste colonial. Le décret de Huancayo signifia la liquidation officielle de cette situation et une victoire pour les afro-péruviens.

   Les grands propriétaires ne laissèrent pas apparaître ouvertement leur opposition à cette mesure, probablement parce qu'ils reçurent de généreuses compensations, rendues possibles par l'exportation du “guano” des îles. Les protestations furent à la charge des petits maîtres, ruraux ou citadins, qui perdirent non seulement une manifestation de  leur statut, mais surtout une source importante de revenus.

 

   L'ouvrage étudie l'évolution de la crise politique que suscita cette profonde insatisfaction, en particulier à travers la presse liménienne et les écrits des différents idéologues de l'époque.