L'intégration / exclusion des minorités à la lumière de l'interculturalité


26-27-28 mai 2009



                            



Communication de Jean Marie Gustave Le Clézio




       Partenaires:  ORACLE (Observatoire Réunionnais des Arts, des Cultures, des Littératures dans leur Environnement), Université de La Réunion,  Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Agence Universitaire de la Francophonie, Conseil Général, Association Miguel Agustin, Académie Réunionnaise des Arts et des Lettres, Association Niama, Association Les Amis de l’Université, Association Femmes Solid’Air, ATD Quart Monde

 

 

            Partout dans le monde, les sociétés humaines sont composées de populations d'origines différentes, marquées par les phénomènes d'exclusion, d’assimilation, d’intégration qui en ont rythmé l’histoire, et le fait pour ces population de vivre ensemble représente à la fois un défi permanent mais aussi une richesse et une force. Défini par Issa Asgarally comme « un mélange complexe d'échanges entre des cultures variées », un processus de construction « cumulative » de « l'identité humaine et (de) la culture », l’interculturel, fondé sur l'esprit de coopération et d'échange humaniste, est un « art de vivre ensemble » qui doit devenir « une priorité dans les relations entre Etats »,[1] mais aussi au sein des nations.

Comment favoriser l’avènement du sujet interculturel dans notre espace mondialisé ? Comment l'équilibre entre les groupes résiste-t-il aux tensions, aux risques d'éclatement ? Quelles sont les pratiques culturelles permettant de gérer au mieux les jeux de l’identité et de l’altérité, de dépasser, de transcender les lignes de fracture, les discriminations ? Quels sont les facteurs, les vecteurs d’unification, d’harmonie entre les « tribus planétaires » décrites par Amin Maalouf[2]? A quels enjeux stratégiques, d’ordre politique, économique, idéologique, renvoient les choix terminologiques des populations, des médias, des spécialistes, des décideurs?

Les travaux s’attacheront à décrire et à analyser les relations complexes entre groupes dominants et dominés et les processus d’intégration et d’exclusion des minorités dans un contexte national ou régional multiculturel et démocratique marqué par l’esclavage et la colonisation. Les débats seront l’occasion de revoir et d’éclairer les notions d’ « ethnie », de « race », de « tribu », de « clan », de « communauté » et les relations interethniques à la lumière de la notion d'interculturalité. On s’intéressera aux minorités ethniques, mais aussi aux groupes marginalisés, minorés par la culture dominante, tels que les femmes dans les sociétés patriarcales, fussent-elles démocratiques. On s’interrogera sur les enjeux de la reconnaissance par l’Etat des particularismes (langues régionales, communautés religieuses vs laïcité), la pertinence et les dangers des « statistiques ethniques », l’efficacité de la discrimination positive (« affirmative action »), ainsi que sur le respect de la parité hommes-femmes en France.

 

            Invités :

 

  • Margarita Serje. Anthropologue. Université de los Andes, Bogota
  • Pedro Martinez Escamilla. Ecrivain Naualth. Mexique
  • Issa   Asgarally,  Docteur en linguistique,  Mauritius Institute of Education.
  • Kumari Issur. Responsable du  Département de Français, Université de Maurice.
  • Vijaya Teelock, Responsable du Département d'Histoire, Université de Maurice.

       

 



 

Programme

 

Mardi 26 mai

St Denis, FLSH, Amphi Genevaux

 Matin


 

8 heures 30 : accueil des participants et ouverture du colloque :


  • M. le Vice Doyen chargé de la recherche
  •   Mme Sophie Geoffroy, directrice d’Oracle

9h00-9h45 : Conférence plénière : Issa Asgarally, Docteur en linguistique,  Mauritius Institute of Education.

« L’interculturel ou la guerre »

 

 

9h45-10h00: Pause café

 

10h00-10h20 : Kumari Issur, Responsable du  Département de Français, Université de Maurice.

« Communalisme et capitalisme: l'hydre à deux têtes dans la littérature mauricienne? »

 

10h20- 10h 40 : Débat

 

10h40-11h00 : Claude Calvini, Université de La Réunion : « le sport mauricien au XXème siècle, outil d’expression de la communauté créole »

 

11h00-11h20 : Vijaya Teelock, Responsable du Département d'Histoire, Université de Maurice.

« Créolité et indianité à  l’île Maurice: perspectives historiques”

 

11h20-11h40 : Karen Lopez, membre associée d'ORACLE, Présidente Association Miguel Agustin.

« Ethnographie d'une exclusion, le cas des immigrés colombiens illégaux à Paris »

 

11h40-12h : Pierre-Marie Decoudras, Pr. CREGUR : « Le tourisme ethnique et son impact sur les minorités »

 

12h00-13h00 : Déjeuner

 

13h30-13h50 : Laurent Médéa, Docteur en sociologie : « Intégration et Exclusion Institutionnelle des Minorités à La Réunion ».

 

13h50-14h10 : Jean-Pierre Cambefort, CIRCI :« Approche psychosociologique et socio historique de la "marginalité" des jeunes délinquants dans un contexte interculturel »

 

14h10-14h30 : Sophie Jorrand, Oracle : "l'éternelle minorité des femmes dans l'Angleterre du XVIIIe siècle"

 

14h50-15h10  : Paule Fioux, Université de La Réunion, FLE, MdL : "Ecole et langage: l'école maternelle, prévention de l'exclusion scolaire et sociale" (avec film)

 

15h10-15h30  : Claude Vinh Sanh, membre Académie des Arts et des Lettres :« Le génocide des Mongs au Vietnam »

 

15h30-15h50 : Dr Gaüzere, membre de l’Académie des Arts et des Lettres : « L’accès aux soins : indice de l’intégration ou de l’exclusion des minorités »

 

15h50-16h10 : :Antoine Soucé Pitchaya, membre de l’Académie des Arts et des Lettres : Me Lucas Caliamou, membre de l’Académie des Arts et des Lettres :« La situation des Tamouls au Sri Lanka »

 

16h10-16h30 : Jean Régis Ramsamy, Doctorant en Histoire, membre de l’Académie Réunionnaise des Arts et des Lettres

« L’intégration des Indiens à la Réunion »

 

16h30-16h40 : Pause  café

 

16h40-17h00 : Juan Melean, docteur en sociologie de l’éducation : « Intégration et Exclusion au Vénézuela »

 

17h-17h20 : Christian Vittori, éditeur, président de l’ARAL : « Intégration/exclusion des minorités : l’exception réunionnaise »

 

 

Mercredi 27 mai

Le Tampon - Amphi 300



9h Atelier d'analyse des pratiques interculturelles dans plusieurs domaines

 

Modérateur: Jean Even


Domaine des arts

 

Charlie Lesquelin, peintre : 

« Le vécu de l'artiste réunionnais qui vit de son art »

 

Domaine économique et social

 

  • Jean-François  Hoarau, économiste : « Sur les aspects aggravants de l'exclusion économique et sociale »

  • Erick Murin, président du Cran : « La place du Kaf dans le domaine économique, social et politique »

 

  • Carine Saque, docteur en aménagement du territoire: « Ruralité et Pratiques Interculturelles à la Réunion ».

 

Domaine du travail social

 

  Jean-Yves Hoarau, éducateur spécialisé :

« Les vécus des crises familiales sous l'angle de l'interculturel »

 

Domaine religieux

 

  Révérend Rennie Pecqueux-Barboni, docteur en ethnologie :

« La double pratique religieuse à La   Réunion »


  • Jean-René Dreinaza, acteur culturel : « Le servis Zanset »

  • Patrice Fongerard, anthropologue : « Le servis Kaf »

 

Jacques Vigne:  « Regard de l'extérieur sur la paix religieuse à La Réunion »

 

Domaine de l'éducation

 

Thierry Lallemand, Inspecteur de l'Education Nationale :(à confirmer)

« L'éveil aux langues, un atout pour développer l'interculturalité »

 

 

13h30-13h50 : Xavier Godinot, ATD Quart Monde  : « Eradiquer  la misère ». 

 

13h50-14h  : Claude Féral, Pr. Oracle « Les femmes sud africaines et la lutte contre les discriminations »

 

14h-14h20 :  Odette Poncet, Présidente de l'Association Femmes Solid'aire : « Les minorités féminines en lutte contre l’exclusion »

 

14h20-14h40 : Julie Peghini, AUF Bureau Océan Indien :« La gestion par l'Etat du pluralisme culturel à l'île Maurice : contradiction entre l'affichage d'un  modèle interactionniste et une réalité apartheidiste" »

 

14h40-15h00 :  Jean-Marc Hoareau, Oracle : « La violence fondatrice et le bouc émissaire selon René Girard »

 

15h00-15h20 : Pause café

 

15h20-17h30 : débat :  la question des statistiques ethniques


Intervenants :

 

  •   Azzedine Si Moussa (Oracle)
  •   Ho Hai Qang, Economiste (sous réserve)
  •   Live Yu Sion, (CIRCI) (sous réserve)

 

17 h 30 : clôture







[1] Asgarally Issa. L'interculturel ou la guerre. Presses du M.S.M. Ile Maurice 2005


[2] Malouf, Amin, Les identités meurtrières.