Exposition : Zanzibar entre permanences et mutations

Le Cercle Interdisciplinaire de Recherches sur l'Afrique et L'Océan Indien, composante d'ORACLE, prépare actuellement, en coopération avec le Musée de Villèle, une exposition de grande ampleur sur le thème " Zanzibar entre permanences et mutations" qui sera inaugurée le 20 décembre 2003 et aura une durée de six mois. Elle occupera l'ensemble des bâtiments du Musée de Villèle à Saint-Gilles les Hauts.

 

L'esprit qui préside à cette entreprise repose sur une prise de conscience : Zanzibar, au-delà de ses représentations fantasmatiques, a été au XIXème siècle un des centres névralgiques de la traite africaine et nous savons qu'une partie des esclaves qui ont transité par Zanzibar ont été transférés vers les Mascareignes. Cependant les sources font défaut. Il s'agit donc ici, en proposant au public des pièces documentaires d'époque, de susciter une démarche interrogative sur les conditions historiques de ce phénomène (Section Michel POLÉNYK, Faculté des Lettres, Université de la Réunion)

 

En second lieu, un reportage photographique en couleur (réalisé par Guy ANCEL et Serge MONTAGNAN, Centre Multimédia, Université de la Réunion) mettra en exergue les phénomènes de mutation que traverse actuellement Zanzibar, grâce à une approche de géographie humaine et sociale fondée sur les statistiques officielles et une étude sur le terrain des aspects fondamentaux de l'économie zanzibarite. (Section Pascal VILLECROIX, IUFM de la Réunion). Dans la connaissance des espaces insulaires de l'aire géographique de la Réunion, Zanzibar représente assurément une lacune qu'il convenait sinon de combler, tout au moins de contribuer à réduire.

 

Enfin, on ne saurait parler de Zanzibar sans donner à voir cette part d'imaginaire qui a fasciné tant d'écrivains. Ce sera l'objet d'une troisième facette, tout aussi pertinente que les deux autres : vision poétique de Zanzibar retranscrite en noir et blanc grâce au génie d'un des plus grands photographes de notre temps qui s'est rendu célèbre par ses instantanés de mai 1968 : Claude DITYVON.

 

 Girofliers


Pour en savoir plus :  Zanzibar aux sources d'un mythe (présenté par Michel Polényk)